Sirop de plantain

Le sirop de plantain est un remède d’herboristerie (ou de nos grands-mères) pour soigner les affections respiratoires et la toux.

Voici une vidéo qui vous montre les différentes étapes pour la préparation.

Pour 3 petites bouteilles de 250 ml environ :

150 gr de feuilles de plantain lancéolé

1.250 litre d’eau

650 gr de sucre

Voici comment faire

  • Ramasser les feuilles de plantain dans un endroit éloigné des pollutions et des routes.
  • Laver les feuilles, bien égoutter et les mettre dans une casserole
  • Verser l’eau et porter à ébullition
  • Laisser bouillir pendant 20 minutes
  • Eteindre et laisser refroidir
  • Filtrer le liquide en pressant bien les feuilles
  • Peser le liquide et ajouter la même quantité de sucre
  • Remettre sur le feu, cuire pendant 15 minutes jusqu’à obtention d’un sirop
  • Verser encore bouillant dans des récipients stérilisés
  • Se conserve une année
  • A diluer dans une tasse d’eau chaude de préférence

Bienfaits du plantain 

Par voie interne :

En cas d’inflammation et infection des voies respiratoires (bronchite, sinusite, rhume, etc.) Préparer une infusion. Infuser 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Boire de deux à quatre tasses par jour.

Par voie externe :

En cas de piqûres d’insectes : Utiliser les feuilles fraîches, grossièrement broyées et appliquées directement sur une piqûre d’insecte, elles procureront un soulagement quasi immédiat. Répéter au besoin

Autres usages :

  • Ajoutées en salade, les jeunes pousses ont un goût qui rappelle subtilement celui des champignons.
  • Ciselez finement ses feuilles vertes et tendres et ajoutez-les à une salade de mesclun pour une agréable saveur boisée.
  • Plus coriaces, les vieilles feuilles sont meilleures cuites. Préparées comme les épinards ou mixées avec d’autres légumes, vous obtiendrez une soupe originale.

Attention : en cas de problèmes respiratoires persistants, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Déconseillé d’utiliser le plantain pour les femmes enceintes car selon certaines sources peut avoir un effet sur l’utérus (Shipochliev T. [Uterotonic action of extracts from a group of medicinal plants]. [Article en bulgare, résumé en anglais]. Vet Med Nauki 1981;18(4):94-8.)

Et vous avez-vous déjà fait des sirops?

Si vous avez d’autres recettes de sirop, n’hésitez pas à partager et commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *